Les Guides aux Pleurs de Bébé

Pour quelle raison un bébé pleure après son biberon ?

Par Marielle R. — 4 minutes de lecture
bébé pleure après son biberon

Toutes les jeunes mamans, même celles qui font preuve de douceur et de compréhension, ont du mal à gérer un bébé qui pleure beaucoup surtout après que ce dernier ait pris son biberon. Les pleurs du bébé, pour lui, sont le seul moyen d’exprimer ses besoins, mais reste qu’il y’a différentes raisons pour qu’un bébé pleure même s’il n’a pas faim. C’est pourquoi ces pleurs nécessitent un décodage, et c’est pour cela aussi que les parents doivent apprendre à bien connaître leurs enfants y compris les raisons pour lesquelles ceux-ci pleurent, afin qu’ils puissent venir à leurs besoins. Dans cet article, nous allons apprendre comment gérer les pleurs du bébé et comprendre les raisons qui le poussent à agir ainsi.

Pour quelle raison un bébé pleure après son biberon ?

En général, on pense qu’un bébé pleure parce qu‘il a faim, alors que les pleurs sont un réflexe naturel qui peut exprimer beaucoup de chose. Pour apprendre à les décoder, il faut bien connaître les raisons et les causes de ces pleurs.

bébé se sent inconfortable dans son petit lit

Les premières années de vie, 20% des nourrissons manifestent des épisodes de pleurs insistants. Voici quelques pistes pour connaître les causes des pleurs afin de mieux les gérer :

  • l’inconfort : il pleure aussi lorsqu’il se sent inconfortable dans son petit lit. Il a peut-être chaud, froid, sa couche est mouillée, ses vêtements sont trop serrés ou la position dans laquelle il se trouve lui déplaît, la maman doit faire preuve de vigilance dans ses moments,
  • la fatigue : le nourrisson fait part souvent de sa fatigue par des pleurs. C’est surtout lorsque sa journée a été pleine de dépense d’énergie,
  • le besoin d’affection : le bébé a besoin naturellement de sa mère pour le calmer et lui offrir toute son affection et son amour maternel,
  • une maladie : les pleurs liés à un problème de santé sont très inconsolables, il ne faut pas les négliger, et il faut toujours penser à prendre son bébé chez le médecin,
  • les coliques : sont permanentes jusqu’à l’âge de 3 ou 4 mois. Ces coliques se répètent tous les jours, ce qui provoque l’agitation et les pleurs du bébé. En général, les coliques surviennent après le repas.

Quelles sont les solutions pour calmer les pleurs ?

Quand la maman manifeste son inquiétude concernant les pleurs répétitifs de son bébé après chaque prise de biberon, elle est obligée de trouver des solutions pour calmer son enfant. Pour cela, voici quelques idées qui permettent aux mamans de ne pas paniquer, et surtout pour qu’elles puissent être en mesure de garder la situation sous contrôle :

  • le bébé a peut être suçoté le contenu de son biberon rapidement et qu’il n’attend plus que le rot qui a surement du mal à sortir,
  • Si le bébé manifeste des contractions au niveau des mains et des jambes pendant qu’il pleure, et que ses pleurs sont interrompus par des tortillements, même après que la maman l’ait nourri, c’est qu’il souffre de coliques.

Soulager les coliques de son enfant

Il faut tout d’abord, dans ce genre de situation, placer le nourrisson sur le ventre, et le bercer. Cela va permettre de l’apaiser. Ensuite, il va falloir mettre une bouillotte pas trop chaude sur son ventre. Ceci finira par le calmer. La maman peut toujours se servir de sa douce voix pour lui chanter une mélodie, afin de le rassurer. Et dans le meilleur des cas, le bébé finira par trouver le sommeil.

S’il est toujours impossible de savoir très exactement ce qui se passe dans la tête de votre enfant lorsqu’il s’exprime de toute sa force, il vous est donc obligatoire de parler de ces pleurs à votre médecin pour qu’il puisse examiner votre enfant, dans le but d’éliminer toute cause organique tels que les troubles digestifs, un reflux gastro-œsophagien ou une œsophagite.

Toute fois, il est nécessaire que les parents apprennent à mieux comprendre ce que leur bébé souhaite leur communiquer comme information lorsqu’il exprime aussi d’autres manques.

Les réponses aux difficultés rencontrées nécessitent tout naturellement une aide parentale. Enfin, nul ne connait mieux son enfant qu’une maman attentive, compréhensive et protectrice. C’est elle qui accompagne la croissance de son bébé jour et nuit, apprend au fur et à mesure à mieux distinguer chacune de ses larmes qui servent, avant tout, à exprimer les besoins de son petit bout de choux.

Marielle R.

Maman de deux beaux enfants j'ai créée ce site internet pour donner tous mes conseils pour la maternité des enfants. J'ai comme vous dû apprendre à gérer et comprendre les demandes de mes beautés. Pourquoi mon bébé pleure ? Qu'est ce qu'il a encore ? Après de longues heures de berceuse et de nuit sans sommeil, j'ai décidé de compiler ici toutes les demandes que les mamans et papas m'ont demandé depuis de nombreux mois et années. J'espère que cela vous aidera à vivre au mieux cette période qui peut parfois être très délicate à vivre. Courage et aimez vos bébés...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.