Les Guides aux Pleurs de Bébé

Est-ce inquiétant qu’un bébé pleure pendant le biberon ?

Par Marielle R. — 5 minutes de lecture
Bébé pleure pendant le biberon

Un bébé, tout naturellement et surtout les premiers mois, ne fait que dormir et manger pour bien grandir. Il arrive que son sommeil devienne perturbé ou encore qu’il refuse de prendre son biberon convenablement.

Face à un tel problème, Maman ne sait plus quoi faire. Trouver la source du problème serait un premier pas vers la solution, il faut commencer par trouver pourquoi bébé refuse de prendre le biberon pour pouvoir y remédier.

Les pleurs d’un bébé pendant la prise du biberon

Il arrive que la maman ne puisse pas allaiter son bébé ou soit obligée de lui donner le biberon pour entamer un sevrage et arrêter la tétée.

La situation devient inquiétante lorsque bébé ne prend plus de poids et les pleurs deviennent sévères, à ce moment là, on ressent qu’il souffre, qu’il a mal quelque part et il tire la sonnette d’alarme. On parle chez les enfants de maladie, bien qu’elle soit rare, le reflux gastro-œsophagien plus communément noté RGO.

Il y a deux cas de figure, le premier qui est le refus de la prise de lait dans le biberon de la part du bébé, ce refus se manifeste par des pleurs, le deuxième cas, étant habitué à prendre le sein de sa maman, il n’accepte pas la tétine.

  • Si la quantité de lait est suffisante, bébé peut avoir besoin de juste prendre son temps et de boire moins vite.
  • Lorsqu’on parle de vitesse de prise de biberon, automatiquement, on parle des types de tétine (silicone, dure, souple…).
  • Bébé peut souffrir d’un réflexe gastro-colique excessif, qui s’avère inconfortable ne pouvant pas parler, il exprime cette douleur en pleurant.
  • Certains biberons favorisent l’entrée d’air avec le lait, ce qui peut faire mal à bébé s’il ne le dégage pas.
  • Il ne faut pas oublier que certains bébés peuvent développer des intolérances au lactose, d’où l’importance de voir avec le pédiatre qui peut recommander des analyses à faire ou un simple changement de marque.

 

Bébé pleure pendant le biberon

 

La question qui revient le plus de la part des mamans concerne le moment où elles doivent s’inquiéter, quand c’est un simple changement de marque ou de tétine c’est facile. La situation devient inquiétante lorsque bébé ne prend plus de poids et les pleurs deviennent sévères, à ce moment là, on ressent qu’il souffre, qu’il a mal quelque part et il tire la sonnette d’alarme. On parle chez les enfants de maladie, bien qu’elle soit rare, le reflux gastro-œsophagien plus communément noté RGO.

Bien connaitre le RGO

Le reflux gastro-œsophagien se manifeste par le rejet de quantité plus ou moins importante de liquide gastrique vers l’œsophage et la bouche à n’importe quel moment de la journée et même ayant l’estomac vide.

  • Un enfant qui a un reflux et pleure n’est pas forcement atteint de RGO.
  • La prise de traitement, comme les IPP, ne veut pas dire qu’il existe un RGO compliqué qui est à l’origine des pleurs.
  • Des études ont été menées pour voir la relation entre les complications respiratoires ORL et le RGO.
  • Un enfant peut souffrir de problèmes respiratoires et un RGO sans relation entre les deux problèmes.

Éviter les pleurs pendant la prise de lait et comprendre son enfant

Après avoir écarté l’hypothèse de présence de maladie, telle que le reflux gastro-œsophagien, une allergie aux protéines du lait de vache ou autre problème, on vous conseille d’appliquer les consignes suivantes :

  • Faire des arrêts pendant la prise du biberon pour, par exemple, lui changer sa couche durant cette pause.
  • Prendre des biberons à valve au fond pour éviter la déglutition d’air.
  • Prendre le temps de faire évacuer l’air sous forme de rot en prenant votre bébé contre vous et en tapotant légèrement sur son dos pour l’aider à roter.
  • S’il refuse le biberon et réclame le sein, à ce moment là, c’est juste qu’il n’est pas prêt à s’en passer et il faudrait y aller progressivement.
  • Laisser bébé avoir un peu faim pour qu’il puisse avoir envie de prendre son biberon.
  • Eviter de donner le lait dans un endroit agité, il est recommandé de se mettre dans un endroit calme loin des bruits.

Un dernier point que nous n’avons pas abordé, qui est le réflexe gastro-colique exagéré. Il y a une accélération des mouvements de la paroi intestinale au niveau du colon exactement, dès que l’estomac se remplit. Cela entraîne une émission de selles, de suite après le repas.

Ce réflexe devient, chez quelques enfants, exagéré et répétitif surtout douloureux, en particulier si l’enfant a tendance à être glouton, il avalera beaucoup d’air en buvant son lait. Il aura toujours faim, mais la douleur l’empêchera de terminer son repas, il exprimera automatiquement cette faim et douleur par des pleurs.

Marielle R.

Maman de deux beaux enfants j'ai créée ce site internet pour donner tous mes conseils pour la maternité des enfants. J'ai comme vous dû apprendre à gérer et comprendre les demandes de mes beautés. Pourquoi mon bébé pleure ? Qu'est ce qu'il a encore ? Après de longues heures de berceuse et de nuit sans sommeil, j'ai décidé de compiler ici toutes les demandes que les mamans et papas m'ont demandé depuis de nombreux mois et années. J'espère que cela vous aidera à vivre au mieux cette période qui peut parfois être très délicate à vivre. Courage et aimez vos bébés...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.